Who’s who

A l’instar des musiciens animant de leur énergie vibrante les clubs où l’on venait écouter les Ayrs traversant l’Angleterre, le Stingo Music Club donne vie à des mélodies ayant voyagé en Europe depuis le XVIIe siècle. Nommé d’après la balade anglaise Stingo, notre ensemble associe un violon, un alto, quelques flutes à bec, une viole de gambe, un théorbe, une guitare baroque, un psaltérion, des percussions et une voix d’ange.

Purcell, Dowland et Radiohead : most welcome companions.

The Stingo Music Club has chosen as its’ aim, the bringing back to life of melodies heard around Europe during the 17th Century.
Named from the english balad ‘Stingo’, this musical group unites song and traditional instruments such as violin, flute, viole de gambe, theorbe and guitar. Playing essentially ancient music from 1600-1750, the musicians of Stingo have assigned themselves the task of making this style more readily accessible to todays listener, adding occassionally their own interpretation of modern pop or rock tunes to the repertoire.
For the five musicians, Stingo MC is a personal project that enables a freedom of choice with the repertoire and its’ interpretation, and that permits each of them to defend their concept of baroque music.

Sarah Lefeuvre

Photo de Sarah LefeuvreFlûtiste et chanteuse, Sarah s’épanouit autant au contact des répertoires baroques que contemporains. Son parcours d’études, ses voyages et ses projets artistiques témoignent d’horizons musicaux dépassant largement le cadre des musiques dites « anciennes ». C’est ainsi qu’elle veut faire dialoguer musique pop et musique baroque dans le Stingo Music Club.
Sarah a le privilège de travailler aux côtés du compositeur Gonzalo Bustos pour l’ensemble Clic et Tactus qu’ils ont co-créé. Artiste éclectique, elle intègre la troupe de Bastien Ossart depuis février 2016 à l’occasion de sa pièce Don Quixote donné au théâtre de l’Epée de bois à la Cartoucherie de Vincennes, en tant qu’interprète et compositrice.

Camille Aubret

Photo de Camille AubretDu boyau, Camille aime le son rauque et organique. Diplômée de sciences Po Rennes, mais violoniste depuis l’enfance, elle a navigué entre Nantes, Berlin, Beyrouth et Paris. Après avoir terminé un doctorat de sociologie, elle découvre l’univers de la musique ancienne par le biais d’Amandine Beyer au stage de Barbaste, puis elle suit d’autres guides, tels que Hélène Houzel et Patrick Bismuth.

Depuis 2013, elle joue du violon ou de l’alto avec des ensembles connus ou méconnus (pêle mêle, le Poème Harmonique, la Compagnie Errance, Les Talens Lyriques, Ma non Troppo, Le Concert Spirituel et la compagnie La Tempête), en France, en Bretagne, ou en Palestine.

Stanley Smith

Photo de Stanley Smith

N’ayant jamais dissocié l’apprentissage des connaissances historiques de la pratique musicale, Stanley suit parallèlement des études en Lettres Modernes puis en Musicologie, tandis qu’il se perfectionne en violoncelles moderne, baroque en  viole de gambe aux conservatoires de Boulogne, Paris, et au PôleSup93’. Se produisant régulièrement en concerts de musique de chambre au sein de nombreux festivals, il participe aux activités de l’équipe de recherche Euridice basée à l’Université Paris-8, et dont le travail porte sur la restitution des répertoires de la Renaissance italienne. Il joue également au sein du Temps Suspendu, festival de musiques baroques basé en Région Centre (Saint-Benoît-du-Sault) qu’il a co-créé et désormais soutenu, entre autres partenaires,  par la Fondation Orange.

 

Michèle Claude

http://pulcinella.fr/wp-content/uploads/2016/09/michele-claude2.jpg
 Percussionniste de Jordi Savall, Pulcinella, le Poème Harmonique, l’Arpegiatta, Philippe Jaroussky, Michele a joué dans les grands orchestres baroques (Arts Florissants, Musiciens du Louvre, Mosaique, la Grande Écurie) en world Music (Abed Azrié, Syrie, Tokiko Kato, Khaled, Algérie), ainsi qu’en musique contemporaine (commandes, créations), musique classique iranienne, jazz, variété ou chansons pour enfants. Compositrice, elle écrit des musiques pour le théâtre, la danse, son quartet de jazz et son ensemble « Aromates » mêlant écriture et improvisation, Orient et Occident. Dans le Stingo, elle trouve l’occasion d’exprimer ses idées les moins orthodoxes.

 

 

Romain Falik

Romain FalikRomain Falik débuta par la guitare avant que de pincer les cordes du théorbe. Ses cinq années d’étude au Conservatoire de Versailles débouchèrent sur un DEM de guitare classique. C’est dans ce même Conservatoire qu’il étudia le théorbe et le luth aux côtés de Benjamin Perrot et qu’il fut récompensé par un DEM de théorbe en 2013. Romain Falik se produit régulièrement en tant que soliste et continuiste, en France et à l’étranger, avec Le Caravansérail, Pygmalion, Les Cris de Paris, Le Théâtre de l’Incrédule ou encore La Camerata Vocale. Le théorbiste passionné par la musique ancienne s’intéresse aussi à d’autres répertoires. Ainsi, Romain Falik s’initie au luth arabe avec le oudiste Issa Murad. Il joue et anime également l’ensemble Lacertae, alliant musique contemporaine et musique ancienne.

 

Beloved Friends : Pierre Rinderknecht, Maud Subert, Francisco Manalich, Anais Bertrand, Raphaël Mas and Piers Faccini